• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le petit café du coin

Le petit café du coin - Joël Pacini

Il est enchanteur, le petit café du coin ! Le décor est simple, mais accueillant. L’auvent stationnaire au-dessus de la porte, nous rappelle le temps où la majorité des commerces dans une ville étaient locaux, et non le contraire. Les meubles en gros bois d’érable solide, incluant toutes les tables et les chaises où les clients peuvent s’asseoir, dégagent une chaleur réconfortante, comme si on était chez nous, quand on y va pour siroter un breuvage chaud, ou déguster une bonne sandwiche. Les cadres sont des œuvres faites par des artistes locaux, et ils sont changés plusieurs fois par année pour encourager ceux et celles qui ne veulent rien de plus que décorer nos demeures, et exprimer leurs émotions. En ce moment, ce sont des photos qui semblent avoir été prises lors des voyages à travers le monde de l’artiste. Les cadres qui étaient accrochés avant ceux-ci, étaient des peintures très colorées et mystérieuses, avec une touche d’ésotérisme et de magie.

Il faut dire que je me sens bien ici. Une musique juste assez forte pour nous stimuler, mais pas trop forte pour nous empêcher de discuter avec nos amis, joue dans le restaurant. Les lumières à moitié tamisées de l’édifice, sont accompagnées de très petites lumières plus fortes qui sont dirigées parfaitement au-dessus des tables pour les gens qui veulent travailler en buvant et en mangeant. D’ailleurs, c’est le restaurant par excellence pour les étudiants de l’université de la ville, et quand il n’y a plus de cours, comme pendant le temps des fêtes ou durant les mois d’été, la quantité de clients diminue d’environ 70%. Oui, en ce moment, il n’est même pas rempli au tiers, et normalement, le choix de table est très limité, si on est assez chanceux pour en trouver une !

Ce restaurant est tellement ancré dans la ville, qu’une personne qui est décédée récemment, qu’on a surnommée « Mme Boo », car c’est comme ça qu’elle saluait tout le monde (même si elle ne nous connaissait pas), a été honorée ici : une photo a été agrandie et accrochée au-dessus du coin des caisses, et de la préparation de la nourriture et des breuvages. Tout le monde qui fréquentait régulièrement le centre-ville, savait qui elle était, car elle saluait tout le monde qu’elle croisait. Certaines personnes lui faisaient des cadeaux, comme des sucettes en chocolat, avec le mot « Boo » écrit dessus, pendant l’Halloween.

Bref, c’est un endroit chaleureux.

À propos de l’auteur :

author

Vous aimez manger, vous serez inspiré sur mon blogue. De géneration en géneration, on m’a légué: non seulement la passion de la nourriture mais aussi le talent de cuisiner. Et c’est une façon de faire les choses - cuisiner au quotidien - que je lègue à ma femme…et à mes enfants. Alors oui, je parlerai probablement de cuisine sur blogue mais ausis d’une variété de sujets qui m’animent. Bienvenue dans mon espace en ligne!