• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mes cousins

Mes cousins - Joël Pacini

Ce sont mes cousins, Marc et Sylvain, qui m’ont initié à beaucoup de sports, lorsque j’étais jeune. Ils sont frères et l’année qui les sépare ne se voit pas du tout. S’ils avaient eu les mêmes caractéristiques physiques, leur âge si proche leur aurait donné des faux-airs de gémellité. La nature en a décidé autrement, et Sylvain est aussi blond que Marc est brun. Tandis que l’un est tout en jambes, si grand qu’il dépasse les foules d’une tête, l’autre est trapu et robuste. Leurs occupations d’adolescents ne tournaient qu’autour des activités sportives. Tout en réussissant leurs études, ils ont consacré beaucoup de temps à pratiquer différents sports. Comme je passais un mois en vacances chez leurs parents, chaque année pendant sept ans, je les ai accompagnés dans leurs découvertes, l’été. J’ai eu un message de l’un d’eux, pour m’informer de son retour. Comme j’ai eu un Traitement des cicatrices, j’étais près d’un quartier que Marc connaît bien.

Nous nous sommes retrouvés dans un restaurant pour le midi. Je n’avais pas vu mon cousin depuis trois mois. Ce n’est pas très long, mais beaucoup d’événements avaient changé sa vie comme la mienne au cours de ces douze semaines. Il était parti en voyage, j’avais pris de nouvelles orientations professionnelles. Il avait rencontré une femme, j’avais demandé à ma compagne de m’épouser. Avec tous ces bouleversements, toutes ces nouveautés, notre conversation a été bien fournie. Je n’ai pas vu le temps passer et j’ai vu que je risquais d’être en retard à un rendez-vous si je n’interrompais ce moment. Mon cousin m’a bien compris et nous avons convenu de nous retrouver pour une course à pied, le samedi suivant.

Alors que nous avions parlé pendant deux heures, quand nous nous étions vus précédemment, je ne l’avais pas entendu mentionner son frère, pas une seule fois. Nous sommes partis à l’heure que nous nous étions fixée et j’étais content de le revoir. Pendant la séance de sport, j’ai interrogé mon compagnon de course et j’ai compris qu’un problème s’était posé entre les deux frères, auparavant si proches. Sylvain ne répondait plus aux appels de son frère, car une dispute, dont l’origine était une erreur de communication, les avait brouillés et ils ne se voyaient plus. Avec beaucoup de patience et de finesse, je les ai réconciliés. Ils sont redevenus aussi proches que lors de leur jeunesse et je profite de moments merveilleux, avec eux deux à mes côtés.

À propos de l’auteur :

author

Vous aimez manger, vous serez inspiré sur mon blogue. De géneration en géneration, on m’a légué: non seulement la passion de la nourriture mais aussi le talent de cuisiner. Et c’est une façon de faire les choses - cuisiner au quotidien - que je lègue à ma femme…et à mes enfants. Alors oui, je parlerai probablement de cuisine sur blogue mais ausis d’une variété de sujets qui m’animent. Bienvenue dans mon espace en ligne!