• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une nouvelle amie

Une nouvelle amie - Joël Pacini

Je ne me déplaçais que très rarement en bus, depuis que je fis l’acquisition de ma nouvelle voiture. Bien sûr, ce n’était pas un modèle luxueux, mais au moins, c’était déjà ça. C’était une voiture de reprise que j’avais pu obtenir grâce à un ami qui avait un urgent besoin de sous, et donc je ne l’ai pas eue très chère. Elle fonctionnait bien, et depuis une semaine que je l’avais, je n’avais pas à me plaindre. L’ayant ensuite légèrement réparée, je me mis en tête de faire un tour avec ma copine dans ce nouveau jouet. Néanmoins, il fallait avouer que la mécanique, ce n’était absolument pas mon fort. Je l’ai donc simplement nettoyée. Et donc, j’avais proposé une sortie en dehors de la ville, une occasion de passer un peu de temps avec ma bien-aimée. Cela s’annonçait très bien.

À l’aventure

Nous sommes donc partis en une belle matinée, le soleil brillant et le vent chaud qui soufflait, pour cette aventure qui auparavant n’était qu’un fantasme du rêve américain. Nous avions déjà fait une certaine distance, et tout semblait bien aller. Mais je me suis trompé. Entre nos fous rires, l’on commençait à entendre un claquement inhabituel à l’avant de la voiture. Ma compagne, inquiète, se retourne vers moi, je lui dis que cela ne doit pas être trop grave et nous avons continué de rouler. Après à peine, quelques mètres, le bruit devint plus fort, me forçant à m’arrêter brusquement. Paniqué, aucun d’entre nous ne voulait rester à l’intérieur. J’ouvris alors le capot et découvris un véritable geyser.

Incident inattendu 

De la vapeur, à en rappeler un sauna, s’élevait de l’avant de la voiture. Évidemment, croyant que le véhicule marchait bien, je ne sus absolument pas quoi faire. Je ne compris la gravité de la situation que lorsque je regardais autour de moi : il n’y avait pas âme qui vive. Il fallait donc faire quelque chose et vite. La voiture commençait à fuir de toute part, et quand la vapeur eut fini de se dissiper, elle ne voulut plus démarrer. Il n’y avait plus qu’une chose à faire : contacter mon père pour qu’il puisse nous venir en aide. J’étais dans un sale état, et m’étais dit en sentant l’odeur que je dégageais que je ressemblais à un gars qui sortait d’un Traitement transpiration aisselles. Ni une ni deux, le voilà qui arrive, accompagné d’une dépanneuse. Il ricanait légèrement, et malgré la situation, tout le monde se mit à le suivre. Malgré la tournure de la situation, nous avions quand même gagné une ballade en voiture.

À propos de l’auteur :

author

Vous aimez manger, vous serez inspiré sur mon blogue. De géneration en géneration, on m’a légué: non seulement la passion de la nourriture mais aussi le talent de cuisiner. Et c’est une façon de faire les choses - cuisiner au quotidien - que je lègue à ma femme…et à mes enfants. Alors oui, je parlerai probablement de cuisine sur blogue mais ausis d’une variété de sujets qui m’animent. Bienvenue dans mon espace en ligne!